20/02/2017

Fribourg s'intéresse à Cory Emmerton


Selon ce que rapporte Ticinonews, le club fribourgeois serait intéressé par les services de Cory Emmerton pour la saison prochaine, voire la suivante.

Play-outs obligent, les négociations n'ont pas encore débuté alors que l'offre porterait sur une année de contrat plus option pour la suivante. Davos est également sur les rangs comme cela avait été rapporté auparavant.

Mauldin blessé, Andrei Bykov a pu rechausser les patins


Nouvelles toujours aussi mitigées du côté de l'infirmerie fribourgeoise.

Elle compte en effet un nouveau patient avec Greg Mauldin qui a dû jeter l'éponge lors du dernier match. Rien de trop grave apparemment mais sa présence vendredi à Zurich est très incertaine rapporte La Liberté.

Larry Huras pourrait en revanche compter sur les retours de Birner et Rivera pour ce match, mais pas encore de Schilt et Glauser. Une bonne nouvelle même si le chemin est encore long, Bykov a lui recommencé à patiner samedi précise le coach au quotidien fribourgeois.

19/02/2017

Huras: «Zoug était prenable»


Manque de discipline de certains joueurs; 
toute l'équipe trinque.
C'est pas nouveau, et c'est toujours les mêmes !
Huras mets les en tribunes et arrête de les excuser !
On veut pas des stars, on veut une équipe, une vraie !

Structure et discipline

Egger Ph.


Fribourg-Gottéron s'est incliné 4-1 samedi sur la glace de Zoug, le 3e du classement de ligue A, non sans avoir mené 1-0. La 10e place s'éloigne.

Privés de Michal Birner, blessé, les Dragons sont retombés dans leurs travers. S'ils ont réussi à marquer le premier but par Benjamin Neukom, qui remplaçait Birner aux côtés de Roman Cervenka et de Julien Sprunger, l'égalisation adverse leur a, comme trop souvent cette saison, brisé les ailes. Les Fribourgeois ont alors commis beaucoup trop d'approximations pour espérer revenir de la Bossard Arena avec un point ou, mieux, une troisième victoire consécutive. Autre problème, toujours le même mais de plus en plus criard: quand la première ligne est muselée ou connaît une baisse de régime, personne n'arrive à prendre le relais. Entraîneur mis devant le fait accompli, Larry Huras ne dira pas le contraire. Interview.

Quand Zoug a marqué, tout s'est alors enchaîné. Mais pas en votre faveur...

Larry Huras: C'est dommage, car nous avions très bien commencé. Le premier but zougois vient de nulle part. Martschini tire, le puck est dévié et il file dans les filets. Martschini est un vrai buteur: il tire, il tire, il tire. Son mérite est d'avoir créé quelque chose et d'avoir pris sa chance. Le deuxième but (un slap de Diaz à 5 contre 4, ndlr) est consécutif à deux fautes en box-play. Quant au troisième, c'est un cadeau (mauvaise relance de Kienzle, ndlr). Alors, tout était dit. A la fin, nous sommes un peu justes, mais tout n'est pas à jeter, loin de là.

Qu'est-ce qui vous a plu?

Encore une fois, Conz a bien joué. Il nous a gardés dans le match durant le deuxième tiers. Et puis, nous nous sommes battus jusqu'à la dernière minute. Enfin, j'ai bien aimé Chiquet, qui a pris le relais de Mauldin, blessé, lors des vingt dernières minutes. Je ne sais pas quelle est la gravité de la blessure de Mauldin, mais il se pourrait que nous soyions un peu légers au centre. Déjà, j'ai demandé à Slava (Bykov) de se tenir prêt.

Et Birner, quand pensez-vous qu'il pourra revenir au jeu?

J'espère qu'il pourra tenir sa place le week-end prochain (vendredi à Zurich et samedi contre Berne à St-Léonard, ndlr). Comme Rivera. Mauldin, je le répète, faut voir. Il a été touché lors du premier tiers. Il a essayé dans le deuxième mais la douleur était trop forte pour qu'il puisse continuer. Schilt et Glauser ne sont pas si loin (d'un retour) que ça. Schmutz doit encore patienter. Quant à Andreï (Bykov), il a recommencé à patiner aujourd'hui (samedi). Ce n'est que le début mais c'est déjà un bon signe.

Pour en revenir à ce match, Zoug n'a pas dégagé une intensité folle non plus...

Zoug était prenable. Il a gagné dans la facilité, car nous avons manqué de discipline et de sang froid.

A lui seul, Yannick Rathgeb a écopé de quatre pénalités mineures, dont deux pour des raisons disciplinaires. N'y a-t-il pas quelque chose à dire à ce sujet?

Je n'ai pas pour habitude de critiquer les individualités, mais il y a des types de prisons (sic!) qui sont inacceptables. Yannick a fait des erreurs et il s'est excusé auprès de ses coéquipiers. Surtout, il ne faut jamais oublié qu'il n'a que 21 ans.

18/02/2017

Fribourg-Gottéron en démonstration face à Ambri


Les Fribourgeois ont fessé Ambri... 7-0! Ils ont surtout forgé leur succès en remportant le premier tiers 5-0. les Dragons ont envoyé un signal fort aux Léventins en vue du tour de classement.

La ligne parade de Fribourg-Gottéron, composée de Michal Birner, Julien Sprunger et Roman Cervenka (de g. à dr.) a fait très mal à Ambri-Piotta. © Keystone


Si Fribourg et Ambri se retrouvent en play-out, on dira que Gottéron a marqué quelques points ce soir. Et les Léventins ont compris qu'il ne vaut mieux pas laisser les Dragons installer leur jeu de puissance. Parce que quand Julien Sprunger & Cie ont l'opportunité d'évoluer avec un ou deux hommes de plus sur la glace, cela peut faire très mal. Yannick Rathgeb s'est régalé avec 5 points sur les six premiers buts fribourgeois tous tombés en supériorité numérique. Quant à Julien Sprunger, il continue son ascension vers les sommets de l'histoire des buteurs de la LNA avec désormais 239 buts et la 9e place à égalité avec André Rötheli et Norman Dupont.

Les Dragons ont fait preuve d'une inefficacité inédite cette saison et envoient un signal fort à une équipe qu'ils retrouveront lors du tour de classement et peut-être en finale des play-out. Ce succès est important (Gottéron prend 4 unités d'avance sur Ambri et revient à 6 longueurs de Kloten, 10e), mais les pensionnaires de Saint-Léonard ne doivent pas tomber dans l'euphorie. Il faut préciser, tout d'abord, que les Tessinois étaient tout simplement moribonds lors de ce match des mal classés. De plus, le chemin du maintien est encore très long. Les trois derniers adversaires de Gottéron lors du championnat régulier (Zoug, Zurich et Berne) s'annoncent notamment bien moins complaisants qu'Ambri.

16/02/2017

Stalder et Kienzle aptes au jeu, Mauldin incertain


Ralph Stalder et Lorenz Kienzle ont pu s'entraîner normalement ce matin et seront donc à disposition de Larry Hurras pour le match face à Ambri rapporte Radio Fribourg.

En revanche, Greg Mauldin n'était pas présent pour cause de maladie rapporte La Liberté, sa présence demain est donc encore incertaine.

Gottéron est plus proche de la relégation qu’il ne le croit !






Egger Ph.

14/02/2017

Avenir nébuleux pour Cervenka


Roman Cervenka est un épais mystère. Virevoltant sur la glace, le Tchèque est pour le moins introverti sans ses outils de travail. «La Liberté» a sollicité Pavel Rosa, compatriote et ami du No 11 des Dragons, pour tenter de briser la glace.

Essayez d’arrêter Roman Cervenka sur le chemin des vestiaires pour lui demander une interview et vous lirez dans ces yeux un étonnement teinté d’exaspération. Est-ce le caprice d’un athlète surdoué, la timidité d’un homme solitaire, ou l’impression que laisse son anglais mal maîtrisé? Un peu des trois, sans doute.

«La Liberté» a sollicité Pavel Rosa, compatriote et ami de Roman Cervenka, pour aider le joueur le plus efficace du championnat (1,08 point par match) à se livrer. Avec, même, un sourire à la clé!

Comment vivez-vous cette saison?

Roman Cervenka: Difficilement, forcément. Il s’agit de la saison la plus compliquée de ma carrière. Partout où je suis passé, j’ai toujours participé aux play-off. Maintenant, l’équipe est où elle est, et il faut s’y faire.

Vous avez gagné le championnat tchèque, la KHL, les championnats du monde. Peut-on vraiment s’y faire, à cette dernière place?

Je n’ai pas le choix… Mais ne pas participer aux play-off, c’est vraiment, vraiment frustrant.

Je vous laisserai découvrir la suite dans l'édition du jour de la Liberté, mais on reste sur notre fin comme on pouvait s'y attendre, le Tchèque ne livrant pas grand chose et semble bien manier la langue de bois.

Tout juste apprend on qu'il ne ferme pas la porte à un retour à Gottéron, la saison actuelle ne l'ayant apparemment pas encore dégoutté, et confirme qu'il n'a pas encore eu de contacts avec la direction fribourgeoise pour la suite, ne sachant pas si le club veut encore de lui.

Le point sur l'infirmerie


La pause de l'équipe nationale n'aura pas permis aux Dragons de compléter son effectif avec le retour des joueurs blessés.

Ainsi, Schilt et Stalder se sont entraînés hier avec un maillot distinctif et ne reviendront donc pas au jeu ce soir confirme La Liberté. Rivera devrait lui retrouver la glace demain ou jeudi selon le coach fribourgeois. Pas de date de retour en vue pour l'instant concernant Glauser, Schmutz et Loichat.

13/02/2017

Best of vidéo de la carrière de Reto Berra



Egger Ph.

Laurent Meunier portera les couleurs de Fribourg-Gottéron



Le Franco-suisse s'en ira en ligue A la saison prochaine, et bien il posera son baluchon sur les bords de la Sarine comme cela était fortement pressenti.

C'est ce que confirment aujourd'hui en duo La Liberté et l'Express/L'Impartial en précisant que l'entente est bien entendu soumise à ce que le club évolue en ligue A.

swisshabs.ch